La Région bruxelloise achète le site RTBF-VRT

La convention de transfert des terrains bruxellois de la RTBF et de la VRT à la Région bruxelloise, pour un montant de 136 millions, a été signée ce mardi matin par Rudi Vervoort, le Ministre-Président de la Région bruxelloise, Guy Vanhengel, le ministre régional des Finances et du Budget, Jean-Paul Philippot, l’administrateur général de la RTBF, et Paul Lembrechts, le CEO de la VRT.

Cette décision du Gouvernement régional bruxellois s’inscrit dans le cadre d’une série d’initiatives destinées à favoriser le redéploiement de tout le quartier Reyers-Diamant-Meiser et le développement de mediapark.brussels.

Pour Rudi Vervoort, ce projet « fédérateur et mobilisateur (…) constitue une plus-value pour Bruxelles et ses citoyens », car il prévoit « outre les nouveaux sièges de la RTBF et de la VRT, la construction, à terme, de quelque 2.500 nouveaux logements; des équipements et services de proximité (crèche, école, commerces…) pour répondre aux besoins des Bruxellois ; des surfaces pour de nouvelles entreprises innovantes créatrices d’emplois ; le nouveau siège de BX1 ; des écoles supérieures et des équipements publics liés au secteur des médias ; un parc urbain dédié aux événements, mais aussi à la promenade et aux loisirs ».

Selon Guy Vanhengel, la signature est la confirmation d’attachement de la VRT et de la RTBF à la Région bruxelloise. « Le secteur des médias représente pour la Région un pôle de croissance économique important. Mais les médias doivent également pouvoir travailler dans un environnement optimal. Le nouvel environnement Reyers offre cela avec un espace à vivre ouvert et agréable. En outre, le développement du quartier est un exemple de collaboration entre les acteurs publics. Et le site Reyers deviendra la nouvelle voie d’accès vers Bruxelles, un point de repère qui veillera à la revalorisation de tout le quartier. »

« Maison des médias » de mediapark.brussels: la SAU a reçu 51 candidatures

La Société d’Aménagement Urbain (SAU) a reçu 51 dossiers de candidatures de grande qualité dans le cadre de l’appel aux auteurs de projet qu’elle a lancé en janvier dernier pour la construction de la « Maison des Médias ». Une partie de ces équipes pluridisciplinaires (architecture, stabilité, techniques spéciales, acoustique, coordination PEB, coordination sécurité et santé) sont belges, d’autres émanent de divers pays européens (France, Allemagne, Espagne, Royaume Uni, Pays-Bas…) et certaines sont constituées de groupements internationaux d’entreprises issues de ces pays.

La SAU va à présent choisir 5 de ces 51 équipes pour participer à la seconde phase de la sélection. Elle leur demandera de présenter une esquisse sur base desquelles elle désignera le futur auteur de projet pour la fin de l’année 2017.

Pour toute la procédure, la SAU se fait accompagner par le Maître architecte (bMa) de la Région de Bruxelles-Capitale. Pour la sélection finale, elle sera épaulée, dans un comité d’avis, par le bMa, des représentants de la Région et des experts externes.

 

Immeuble phare

 

La « Maison des Médias » est l’une des premières réalisations concrètes prévues dans le cadre de mediapark.brussels. Il s’agira d’un immeuble phare de ce nouveau quartier, dont la qualité architecturale devra, à la fois, constituer un facteur d’attractivité pour d’éventuels autres utilisateurs et définir le standard qualitatif pour les futurs projets de cet ambitieux projet urbain.

Situé sur un terrain appartenant à la SAU, à l’angle du boulevard Reyers et de la rue Colonel Bourg, le nouveau bâtiment accueillera notamment :

  • le siège de la télévision régionale BX1 ;
  • une plateforme d’innovation dédiée au secteur média/audiovisuel ;
  • des bureaux pour Screen.Brussels ;
  • des locaux pour un institut de formation ;
  • et, éventuellement, le siège d’un autre opérateur de médias.

Ces différents partenaires issus du secteur des médias utiliseront ensemble le bâtiment, avec des espaces mutualisés, afin de créer de futures synergies. Le programme comprend, entre autres, des bureaux, des studios de télévision, un accueil, un auditoire, des salles de formation, un petit horeca, des locaux techniques…

 

Soutien du FEDER

 

Le budget pour l’exécution des travaux est de 16.500.000 euros HTVA. La surface du bâtiment est d’environ 9.800m² bruts hors sol et des niveaux en sous-sols, essentiellement pour du parking.

Ce marché est lancé dans le cadre du projet « Activation du mediapark.brussels» mis en œuvre par la SAU dans le contexte du Programme opérationnel FEDER 2014-2020 de la Région de Bruxelles-Capitale.

Site internet, dépliant d’information et newsletter dédiés au nouveau quartier Josaphat

La Société d’Aménagement Urbain (SAU) a mis en ligne un site internet entièrement dédié au nouveau quartier qu’elle développe sur le site de l’ancienne gare de triage Josaphat : www.josaphat.brussels . La SAU y présente les caractéristiques de ce vaste terrain, les grands objectifs du projet, les procédures en cours, etc. Et elle y publiera régulièrement des actualités, notamment sur les principales étapes du projet.

Afin d’informer aux mieux les riverains du site, directement concernés par le projet, la SAU fait par ailleurs distribuer ces jours-ci des dépliants dans quelque 5.000 boîtes aux lettres des quartiers de Schaerbeek et d’Evere qui entourent Josaphat. Ce document informatif est téléchargeable ici.

Dans ce dépliant, la SAU invite les riverains à découvrir le site www.josaphat.brussels et à s’inscrire à sa newsletter, afin de rester informés des évolutions du projet.

Visite des sites RTBF et VRT

La RTBF et la VRT convient leurs voisins à la visite de leurs sites et à la découverte des projets de leurs nouveaux bâtiments le 25 mars entre 10h et 18h.

 

Inscription obligatoire : tinyurl.com/rtbf-vrt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Maison des médias » de mediapark.brussels: appel aux auteurs de projet

La Société d’Aménagement Urbain (SAU) a lancé ce lundi un appel aux auteurs de projet pour la construction de la « Maison des Médias », l’une des premières réalisations concrètes prévues dans le cadre du projet mediapark.brussels. Il s’agira d’un immeuble phare de mediapark.brussels, dont la qualité architecturale devra, à la fois, constituer un facteur d’attractivité pour d’éventuels autres utilisateurs et définir le standard qualitatif pour les futurs projets de cet ambitieux projet urbain.

Ce marché est lancé dans le cadre du projet «Activation du mediapark.brussels» mis en œuvre par la SAU dans le contexte du Programme opérationnel FEDER 2014-2020 de la Région de Bruxelles-Capitale.

Situé sur un terrain appartenant à la SAU, à l’angle du boulevard Reyers et de la rue Colonel Bourg, le nouveau bâtiment accueillera notamment :

  • le siège de la télévision régionale BX1 ;
  • une plateforme d’innovation dédiée au secteur média/audiovisuel ;
  • des bureaux pour Screen.Brussels ;
  • des locaux pour un institut de formation ;
  • et, éventuellement, le siège d’un autre opérateur de médias.

Ces différents partenaires issus du secteur des médias utiliseront ensemble le bâtiment, avec des espaces mutualisés, afin de créer de futures synergies. Le programme comprend, entre autres, des bureaux, des studios de télévision, un accueil, un auditoire, des salles de formation, un petit horeca, des locaux techniques…

Le budget pour l’exécution des travaux est de 16.500.000 euros HTVA.

La surface du bâtiment est d’environ 9.800m² bruts hors sol et des niveaux en sous-sols, essentiellement pour du parking.

La date limite de réception des demandes de participation est le 13 mars 2017 avant 11h00.

Les honoraires sont fixés à 11,8 %. Un défraiement de 10.000 euros sera attribué à chaque équipe invitée à soumissionner ayant remis une offre régulière et ayant obtenu 50% des points au regard des critères d’attribution.

Le bouwmeester Maître architecte de la Région de Bruxelles-Capitale accompagne le projet et assistera au comité d’avis pour la sélection et l’attribution.

L’avis de marché est disponible ici.

 

Le Gouvernement bruxellois approuve le réaménagement progressif de l’entrée dans la Région au niveau de l’E40/Reyers

Le Gouvernement bruxellois a approuvé ce jeudi le Masterplan E40 - Parkway de Bruxelles. Objectif : permettre, à terme, la transformation, progressive et qualitative, du quartier Reyers avec, notamment, l’aménagement d’une entrée de ville confortable, d’un vrai boulevard urbain, d’un nouveau quartier et d’un parc dans le cadre du développement de mediapark.brussels.

Le quartier Reyers poursuit ainsi son cheminement vers une vaste requalification progressive. Il y a quelques mois, le Gouvernement bruxellois a décidé que le viaduc Reyers laisserait la place à un véritable boulevard urbain. A ce moment déjà, il était évident qu’il fallait également travailler en amont et envisager un réaménagement progressif de l’entrée de la Région, à hauteur de l’autoroute E40.

Diverses études ont alors été lancées. En 2010, l’une d’entre elles avait déjà démontré des possibilités de réaménagement de cette entrée de ville. Mais il fallait bien sûr vérifier ces données, les actualiser et envisager toutes les options possibles. Au final, toutes ces études démontrent que la E40, à cet endroit et en tenant compte du trafic routier actuel, peut être réaménagée. Le Gouvernement bruxellois s’est donc prononcé ce jeudi en faveur d’une requalification de l’E40 en un boulevard urbain de 2x4 bandes (au lieu des 2X6 bandes actuellement).

Cette transformation s’accompagnera, sur les bandes de circulation récupérées, du développement d’un nouvel espace public d’ampleur métropolitaine, amené à devenir la colonne vertébrale d’un nouveau réseau d’espaces publics au sein des quartiers.

« Cette optimalisation de l’entrée de ville et le développement du quartier Mediapark avec son parc, sur l’actuel site de la RTBF et de la VRT, devront donner un nouveau visage à cette partie de notre Région, qui constitue l’un des dix pôles de développement prioritaires, identifiés par le Gouvernement pour améliorer la qualité de vie à Bruxelles et répondre à l’essor démographique annoncé », a déclaré le Ministre-Président Rudi Vervoort. 

Selon lui : « Ces transformations devront bien évidemment se faire progressivement et en tenant systématiquement compte de l’évolution et du rythme des divers chantiers qui seront nécessaires. Il s’agit que les habitants de ce quartier puissent bénéficier à terme d’un environnement urbain agréable. »

Le reprofilage de l’E40 s’accompagne d’un meilleur guidage routier des usagers, de la réduction des vitesses de circulation, et d’un monitoring permanent de la mobilité afin d’assurer le succès du projet et de l’ajuster si nécessaire. Le projet prévoit par ailleurs de développer une nouvelle offre de mobilité urbaine. Ainsi de nouveaux sites propres réservés aux bus au sein des quartiers sont prévus tandis que l’optimisation du réseau cyclable et des cheminements piétons est programmée.

Le Ministre-Président rappelle toutefois que les solutions optimales contre la congestion générée par la navette routière, indépendamment du présent projet, restent la mise en œuvre d’une réelle politique métropolitaine (RER, Parkings de transit, transport en commun interrégionaux, etc.) permettant aux navetteurs d’utiliser une alternative attractive.

Une fois cet espace rendu à la vie de quartier, de nouveaux horizons pourront s'envisager: de nouveaux développements immobiliers, l'implantation d'équipements, etc. L'équipe en charge du Masterplan accompagnera la Région dans cette voie. 

« Le Masterplan propose d’aménager ce nouvel espace en deux phases d’intervention successives de manière à disposer de l'espace public rapidement tout en prenant le temps, en parallèle, d'organiser la concertation, de définir un projet définitif qualitatif et d'obtenir l'ensemble des permis nécessaires à sa mise en œuvre. », a conclu Rudi Vervoort, ajoutant que tout s’était réalisé en bonne concertation plusieurs administrations stratégiques de la Région flamande.

Construisons ensemble la Région bruxelloise de demain

Le projet de Plan régional de Développement Durable (PRDD) est soumis à l’enquête publique. La participation de tous les citoyens est essentielle !
 
Créer une ville de proximité (que chacun ait près de chez soi des crèches, des écoles, des équipements culturels et sportifs,…), dans un cadre de vie agréable (espaces verts, plaines de jeux, espaces publics dans tous les quartiers de la ville,…) ; créer de nouveaux quartiers ; augmenter l’offre de logements ; développer l’économie urbaine et une mobilité plus durable,…
 

Vous voulez en savoir plus sur l’ensemble des grandes orientations du projet de PRDD ?

Retrouvez toutes les propositions sur www.prdd.brussels.
 
Participez aux forums citoyens qui se tiendront dans différents lieux bruxellois, durant les deux mois d’enquête publique.
 
RDV pour le premier forum ce mardi 7 février, à 19h30, au MIMA (Quai du Hainaut 41, 1080 Molenbeek-Saint-Jean), en présence du Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale. 
 
Quatre autres forums se tiendront, de 19h30 à 21h30:
- mercredi 15/02 dans la Salle du conseil de l’ancienne maison communale (place Emile Bockstael, 1020 Laeken)
- lundi 20/02 dans le Foyer du Centre communautaire De Kriekelaar (rue Gallait 86, 1030 Schaerbeek)
- mercredi 22/02 dans le restaurant L'Architecte, à la Faculté d’Architecture La Cambre-Horta (place Flagey, 19, 1050 Ixelles) 
- mercredi 8/3 à La Tricoterie (rue Théodore Verhaegen 158, 1060 Saint-Gilles)
 
Entrée gratuite.
 

DONNEZ VOTRE AVIS DU 13/01 AU 13/03/2017

 
Vous pouvez également envoyer vos remarques auprès de perspective.brussels, Enquête publique – PRDD, rue de Namur 59, 1000 Bruxelles.
 
Plus d'info: www.prdd.brussels

Inauguration de 84 logements sociaux

Le complexe de logement public « Reyers », constitué de 84 habitations sociales passives et d'une salle polyvalente, a été inauguré ce mercredi, Rue Colonel Bourg à 1030 Bruxelles, par les autorités de la Région de Bruxelles-Capitale et de la commune de Schaerbeek.
Cet ensemble situé juste à côté de l’autoroute E40 a été construit par la SLRB, la Société régionale du logement, puis mis à disposition du Foyer Schaerbeekois. Aménagé en deux ans, il dispose d’un grand jardin intérieur intégrant un verger dont un quart produit la griotte schaerbeekoise, devenue rare à Bruxelles. Le complexe présente de nombreuses typologies de logements, qui sont desservies par une coursive en façade arrière.
Les premiers habitants se sont installés à partir du 1er juin dernier et, à présent, tous les logements sont occupés.
 

mediapark.brussels présenté au salon de l’immobilier Realty

Ce mardi 24 mai 2016, le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale, l’Agence François Leclercq, la RTBF et la VRT ont présenté l’état d’avancement de mediapark.brussels au salon de l’immobilier Realty.
 
Le Ministre-Président a rappelé, devant des professionnels de l’immobilier et des représentants d’institutions publiques, que ce territoire stratégique est une des priorités de la politique territoriale du Gouvernement bruxellois. 
 
En partenariat avec la VRT, la RTBF et la commune de Schaerbeek, la Région bruxelloise va requalifier ce morceau de ville en nouveau quartier métropolitain, ouvrir au public le grand parc aujourd’hui caché au cœur du campus des télévisions et développer un pôle d’activités médias autour du site RTBF-VRT. Pour ce faire les 4 partenaires du projet sont accompagnés par une équipe pluridisciplinaire, menée par l’architecte-urbaniste François Leclercq, chargée d’élaborer le Masterplan. François Leclercq a fait le point ce mardi sur l’état d’avancement du masterplan de mediapark.brussels. Il a notamment évoqué : 
 
  • l’idée de grand parc, traversant, résolument urbain à l’ouest, plus intime grâce au remarquable patrimoine végétal existant à l’est ;
  • le concept  de parvis des médias au cœur du projet, encadré par les sièges des deux télévisions publiques, conçu comme un espace public événementiel, et charnière des nouvelles circulations créées à travers le site ;
  • le projet de promenade structurante d’ouest en est, le long des façades les plus animées du mediapark, permettant de relier les quartiers plus isolés à l’est, au nouveau parc et au boulevard Reyers. 
Les nouveaux développements immobiliers envisagés seront implantés autour d’un nouveau parc urbain de 8 hectares (en savoir plus), desservis par de grandes artères urbaines requalifiées pour une mobilité efficace et apaisée (en savoir plus). Ils offriront aux Bruxellois de nombreuses opportunités de logement, un maillage commercial et de services renforcés et une animation urbaine vibrante au contact des activités économiques créatives, des écoles supérieures et des équipements culturels qui constitueront le pôle médias.
 
Au salon Realty, le Ministre-Président s’est à nouveau félicité qu’en 2012, la RTBF et la VRT avaient décidé de reconstruire leurs sièges au cœur du quartier et de leur site actuel. Jean-François Raskin (Président du Conseil d’administration de la RTBF) et Paul Lembrechts (CE0 de la VRT) ont présenté les projets architecturaux retenus pour leurs sièges, confiés respectivement aux architectes MDW / V+ pour la RTBF, et Robbrecht & Daem / Dierendonckblancke pour la VRT. En savoir plus.
 
Par ailleurs, Jean-François Raskin, qui est aussi Administrateur général de l'Institut des Hautes Études des Communications Sociales, a profité de l’occasion pour indiquer que l’Ihecs est intéressé à s’implanter sur le site mediapark.brussels.
 
Prochaines étapes : approbation par le Gouvernement bruxellois du masterplan définitif du site après l’avoir soumis à une évaluation des incidences et à une enquête publique (prévue pour le 1er trimestre 2017). Une fois ces étapes administratives importantes franchies, les premiers îlots mixtes pourraient être développés.
 
Lire les présentations faites au salon Realty :

La RTBF a présenté son futur nouveau siège bruxellois

La RTBF a présenté ce mardi la maquette de son futur nouveau siège, boulevard Reyers à Bruxelles. Représentant une surface de 38.000 m2 hors sols pour un investissement de 150 millions d’euros, le nouveau siège de la RTBF accueillera les 1.300 collaborateurs de l’entreprise à Bruxelles. 
 
Ce projet de MDW, associé à V+ et Tractebel Engineering, a été choisi par le Conseil d’administration de la RTBF à la fin du mois de janvier. La désignation de l’auteur de projet est intervenue au terme d’un processus lancé au début de l’année 2015 : suite à l’appel à candidatures, 47 dossiers ont été réceptionnés, émanant de Belgique, de France, des Pays-Bas, du Danemark, des Etats-Unis et d’Angleterre. Cinq équipes ont été sélectionnées pour remettre une pré-esquisse en septembre 2015, sur base d’un cahier des charges reprenant notamment les fonctionnalités attendues. 
 
Les architectes et les équipes de la RTBF vont à présent collaborer pour passer de l’esquisse actuelle au projet définitif. Le dépôt des demandes de permis est prévu en 2017 et le démarrage des travaux fin 2018. La RTBF envisage la livraison de son bâtiment deux ans plus tard, en 2020. Elle poursuivra ses missions d’informations, de productions et diffusions de contenus dans ses infrastructures existantes pendant toute la durée de construction de son nouveau siège.
 
Ce changement de siège bruxellois de la RTBF, en parallèle de celui de la VRT (lire ci-dessous) s’inscrit dans le projet urbain mediapark.brussels développé en lien avec la reconfiguration du site actuel de 20 hectares où sont situés les sièges actuels et futurs de la RTBF et de la VRT. Il sera reconverti en quartier métropolitain ouvert, créatif, vivant et arboré. L’ambition est aussi d’y faire naître un écosystème médias innovant, favorisant l’essor des secteurs de l’audiovisuel, des médias, de la culture et des industries créatives à Bruxelles (entreprises innovantes, écoles supérieures, équipements publics liés au secteur des médias, parc, logements, crèches, écoles, commerces…).
 
Le bâtiment de la RTBF sera, dans toutes ses composantes, tourné vers l’avenir. Il sera beaucoup plus conforme aux besoins actuels et futurs de l’entreprise, plus ouvert au monde qui l’entoure. Il abritera les activités médias et de support de l’entreprise avec la volonté d’être un pôle audiovisuel moderne et innovant, développé dans un esprit de transparence vis-à-vis des publics, des partenaires et des citoyens.