La Société d’Aménagement Urbain de la Région de Bruxelles-Capitale

Chargée de coordonner l’ensemble de la mise en œuvre opérationnelle de mediapark.brussels, la Société d’Aménagement Urbain (SAU) va par ailleurs construire la maison des médias Frame sur un terrain dont elle propriétaire à front du Boulevard Reyers.

Missions

La Société d’Aménagement Urbain de la Région de Bruxelles-Capitale est une société anonyme de droit public, avec la Région comme actionnaire, chargée de deux missions principales.

  • D’une part, la mise en œuvre opérationnelle des pôles de développement prioritaires : mediapark.brussels, Usquare.brussels, Josaphat…
  • D’autre part, le pilotage de projets spécifiques qui contribuent au rayonnement de Bruxelles : construction du Musée du Chat et du cartoon ; restauration des bâtiments historiques de l’ancien Hippodrome d’Uccle-Boitsfort ; pilotage de la phase initiale préalable à la reconversion du garage Citroën-Yser en musée d’art moderne et contemporain…

Coordination

La SAU est chargée de la mise en œuvre opérationnelle de mediapark.brussels, l’ambitieux projet urbain qui va transformer le site des télévisions publiques RTBF et VRT pour en faire d’ici quelques années un quartier renouvelé, mixte, ouvert, animé, axé sur les médias et les industries créatives.

Dans ce périmètre, la SAU assume un rôle de coordination ; de sélection d’opérateurs publics et privés pour construire les infrastructures, logements, équipements et services ; de recherche d’investisseurs… pour concrétiser l’ambition de la Région.

Frame, la vitrine de mediapark.brussels

La SAU va par ailleurs construire la maison des médias Frame sur un terrain dont elle est propriéraire, à front du boulevard Reyers, entre la station de pré-métro Diamant et l’entrée de la RTBF, près de la sortie de l’autoroute E40. Financé par la Région de Bruxelles-Capitale et le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), Frame contribuera à concrétiser la volonté régionale de renforcer le secteur des médias, de l’audiovisuel et de la communication. Frame constituera, en effet, un nouvel épicentre bruxellois de ces domaines d’activités, en regroupant dans un seul immeuble de quelque 10.000 m2 tout un écosystème créatif : télévision régionale (BX1) ; institut de formation (IHECS Academy) ; structure régionale d'accompagnement (screen.brussels) ; association (Centre Vidéo de Bruxelles), espace de co-working et hôtel d’entreprises spécialisés ; équipements mutualisés, etc.

Frame sera donc, à la fois, un immeuble-phare, un facteur d’attractivité, un des premiers nouveaux bâtiments et une préfiguration de mediapark.brussels. Bref, la vitrine de ce nouveau quartier créatif bruxellois.

  • En janvier 2017, la SAU a lancé un appel aux auteurs de projet pour la construction de Frame.
  • En avril 2017, la SAU a reçu 51 dossiers de candidatures. Une partie de ces équipes pluridisciplinaires (architecture, stabilité, techniques spéciales, acoustique, coordination PEB, coordination sécurité et santé) étaient belges, d’autres émanaient de divers pays européens (France, Allemagne, Espagne, Royaume Uni, Pays-Bas…) et certaines étaient constituées de groupements internationaux d’entreprises issues de ces pays.
  • En juin 2017, la SAU a shortlisté 5 équipes parmi les 51 candidatures.
  • En mars 2018, la SAU a désigné le projet de l’association Baukunst (Bruxelles) - Bruther (Paris), comme lauréat de l’appel aux auteurs de projet pour la construction de Frame. Le budget de construction s’élève à 16 millions d’euros hors TVA, financés par la Région de Bruxelles-Capitale et le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER). La Commission communautaire française de la Région-Capitale a, elle, débloqué par ailleurs près de 3 millions d’euros pour le redéploiement de BX1.
  •  La SAU prévoit d’entamer les travaux fin 2019. Le bâtiment devrait être terminé et ses occupants s’y installer début 2022.